Le tour du monde en 80 jours : 80 minutes de pur bonheur

Après avoir débuté au Lucernaire et avoir fait un détour au Café de la Gare, le tour du monde en 80 jours de Sébastien Azzopardi et Sacha Danino s’installe au Théâtre du Splendid où il a soufflé les bougies de la 2700ème représentation. Focus sur un succès bien mérité.

 

Le tour du monde en 80 jours c’est ce pari fou et insensé que décide de relever Philéas Frogg, un gentleman anglais. Il entraîne avec lui dans cette course effrénée contre la montre son nouveau serviteur français, Passepartout. Quittant Londres le 2 octobre 1872, il se doit d’être rentré le 21 décembre, à 20h45 précises. Ce maniaque de l’heure part au moment même où la banque d’Angleterre vient d’être dévalisée et il fait figure de suspect idéal. L’inspecteur Fix se lancera à sa trace, à travers tout son long périple, semé s’embûches.

Le spectacle, créé en 2006 au Lucernaire puis repris un an après au Café de la Gare jusqu’en 2012 s’est installé depuis au Splendid et entame sa dixième saison. Il est évident que pour tenir ainsi dans la durée, il fallait des atouts imparables et il semblerait que Sébastien Azzopardi (qui présente actuellement La Dame Blanche au Théâtre du Palais-Royal) et Sacha Danino ait trouvé la bonne recette en proposant cette adaptation du roman d’aventures de Jules Verne publié en 1872. Le spectacle, joué par d’excellents comédiens en alternance, a de quoi séduire petits et grands. Cinq acteurs hilarants vont nous faire voyager en se partageant les 39 personnages du roman dans une mise en scène dynamique et très inventive. A l’aide de jeux de rideaux et d’un décor unique qui se transforme au gré du voyage, le public se laisse transporter en Egypte, en Inde, en Chine et aux Etats-Unis avant de revenir à Londres dans un rebondissement scientifique délectable. L’adaptation, aux nombreux anachronismes amenés par de savoureuses références culturelles, ne laisse place à aucun temps mort. Faisant preuve d’originalité et de fantaisie, le court spectacle (1h20) passe très vite grâce au rythme effréné sur le plateau. Il est presque dommage qu’il ne dure pas plus longtemps, tant le dynamisme et l’humour insufflé dans cette course contre la montre nous emporte dans un drôle de voyage.

Le Tour du monde en 80 jours, truffé de jeux de mots et de situations plutôt loufoques, permet une très belle performance d’acteurs. Ce soir-là, la rédaction de ThéâToile a été très sensible aux deux clins d’œil personnalisés de la troupe et est tombée sous le charme de cinq comédiens d’une épatante fraîcheur, à commencer par Grégoire Bourbier qui incarne un Philéas décalé au flegme anglais délicieux. A ses côtés, Xavier Berlioz est Passepartout, personnage fantaisiste qui irradie le plateau par une présence juste et sincère. Il faut les voir à dos d’éléphant : un véritable délice visuel. Georgy Liebermann donne vie à Fix, l’infatigable inspecteur qui traque son suspect jusqu’au bout du monde. De Bombay à Hong-Kong, il est formidable, tout comme Nicolas Tarrin dans le rôle du Consul très terre à terre, nonchalant à souhait qui attire l’empathie du public. Enfin, notons la très belle performance de Coralie Coscas, seule touche féminine de la distribution qui excelle sous les traits d’Aouda, une jolie indienne sauvée du bûcher par Phileas et Passepartout, qui finira le voyage avec eux et épousera le gentleman anglais. Elle est irrésistible et pétillante à chacune de ses apparitions. D’une présence solaire, elle danse, chante et joue avec une aisance saisissante et une spontanéité divine.

Le Tour du monde en 80 jours n’a pas démérité son succès tout au long de ces dix années. Sébastien Azzopardi et Sacha Danino en font un spectacle joyeux, moderne et humoristique avec des acteurs qui prennent un réel plaisir à jouer et à entrer en interaction avec le public, très réceptif, quitte à improviser. Laissez-vous séduire par cet exceptionnel voyage, le temps de 80 minutes et de 80 éclats de rire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s