Gainsbourg For Ever : une éternelle gueule d’amour

Il n’y a que dans les pages glacées des revues ou dans les films à l’eau de rose que seuls les hommes répondant aux critères de la beauté parviennent à séduire de jolies femmes. Dans la vie réelle (sauf pour de rares exceptions), la séduction et l’attraction passent par le ressenti, les vibrations. Pour Serge … Lire la suite Gainsbourg For Ever : une éternelle gueule d’amour

Camille contre Claudel : une vie, un destin

De Camille Claudel, on connait, en plus de ses sculptures et de son immense talent, sa passion sans borne pour Auguste Rodin, son modèle, son maître absolu. Aujourd’hui, on parlerait d’âme sœur, de relation dont il est impossible de se détacher malgré volonté et effort démesurés. On imagine un peu moins la force qui habitait … Lire la suite Camille contre Claudel : une vie, un destin

Crash Park, la vie d’une île : fantastique microcosme à investir

Les nouvelles créations de Philippe Quesne sont toujours très attendues par la rédaction de ThéâToile et évidemment il semble inenvisageable de rater celle de 2018. Crash Park, la vie d’une île, isole les survivants d’un accident d’avion. Entourés d’eau, nos Robinson Crusoé d’infortune vont devoir s’approprier ce nouvel espace, lieu de tous les possibles, de … Lire la suite Crash Park, la vie d’une île : fantastique microcosme à investir

Sœurs (Marina & Audrey) : l’amour comme espace carcéral

C’est en octobre 2017, en voyant Audrey Bonnet et Marina Hands répéter une scène forte, belle et dure de sa création précédente Actrice que Pascal Rambert, amoureux des mots qui valsent dans l’air comme des poignards en plein milieu d’un numéro de cirque, a décidé de prolonger cet affrontement énergique et pénétrant de deux actrices … Lire la suite Sœurs (Marina & Audrey) : l’amour comme espace carcéral

12 hommes en colère : doute légitime

Rarement le Théâtre Hébertot nous a déçus dans sa programmation. En ce début de saison, les deux pièces à l’affiche ne font pas exception à ce constat, à commencer par la reprise de l’incroyable Douze hommes en colère de Reginald Rose dont nous nous mordions les doigts l’an dernier de l’avoir raté. Ce chef d’œuvre … Lire la suite 12 hommes en colère : doute légitime