Rêve et Folie : songe au bout de la nuit

Pour ce qui risque bien d’être sa dernière création théâtrale, Claude Régy, bientôt 94 printemps, s’empare avec délicatesse de l’univers poétique de l’autrichien Georg Trakl en signant une incroyable et intense représentation de Rêve et Folie. Il nous offre un voyage intérieur d’une extrême beauté et d’une noirceur imparable, s’abandonnant à saisir ce qui ne … Lire la suite Rêve et Folie : songe au bout de la nuit

Trois Grandes Fugues : triptyque féminin chorégraphiant Beethoven

Le Festival d’Automne à Paris présente une soirée de prestige en réunissant sur la même scène trois grandes chorégraphes majeures de notre temps autour d’une même œuvre musicale. Lucinda Childs (dont un portrait lui est consacré durant cette édition), Anne Teresa de Keersmaeker et Maguy Marin se sont emparées de la Grande Fugue op.133 de … Lire la suite Trois Grandes Fugues : triptyque féminin chorégraphiant Beethoven

Déjeuner chez Wittgenstein : la folie d’un retour

Dans le cadre du portrait que lui consacre cette 45ème édition du Festival d’Automne à Paris, après Des arbres à abattre à l’Odéon-Théâtre de l’Europe et Place des Héros au Théâtre national La Colline, le metteur en scène polonais Krystian Lupa présente une troisième œuvre de Thomas Bernhard, Déjeuner chez Wittgenstein, au Théâtre des Abbesses. … Lire la suite Déjeuner chez Wittgenstein : la folie d’un retour

Zvizdal : dans la solitude des champs de ruines

Après avoir créé le spectacle au dernier Kunstenfestivaldesarts de Bruxelles, le collectif anversois BERLIN présente au Centquatre de Paris, où il est artiste associé, Zvizdal, Tchernobyl si loin si proche, un documentaire réalisé avec la journaliste française Cathy Blisson sous la forme d’une performance multimédia dans laquelle un vieux couple, Nadia et Pétro, nous livre … Lire la suite Zvizdal : dans la solitude des champs de ruines

Il cielo non è un fondale : chaleur terrestre

Après avoir présenté le très sombre Ce ne andiamo per non darvi altre preoccupazioni (Nous partons pour ne plus vous donner de soucis) il y a quelques jours qui est axé sur le suicide de quatre retraitées sur fond de crise économique grecque, Daria Deflorian et Antonio Tagliarini reviennent aux Ateliers Berthier de l’Odéon-Théâtre de … Lire la suite Il cielo non è un fondale : chaleur terrestre