Jeanne Feydel : « Je me sens frustrée de ne pas aller plus loin dans le jeu »

Jeanne n’est pas seulement l’une des actrices de l’Ile aux esclaves de Marivaux. Elle a aussi monté son spectacle Fragments d’elle, qu’elle présente également au Festival OFF d’Avignon 2017 comme une expérience enrichissante dont elle en sort grandie. Nous avons rencontré la jeune femme à la maison Jean Vilar pour qu’elle puisse nous parler de … Lire la suite Jeanne Feydel : « Je me sens frustrée de ne pas aller plus loin dans le jeu »

Jules Lecointe : « Vincent Macaigne suscite chez moi beaucoup de curiosité et d’intérêt »

Jules est un acteur que nous avions rencontré l’an dernier au moment d’Un air de famille. Nous avons souhaité suivre son parcours au fil du temps et avons profité de son passage au Festival OFF d’Avignon avec Un diable en partage de Fabrice Melquiot pour découvrir un peu plus celui qui incarne Lorko. C’est en … Lire la suite Jules Lecointe : « Vincent Macaigne suscite chez moi beaucoup de curiosité et d’intérêt »

On n’achève pas les vieux : continuer sa route

Comment ? Tu ne connais pas encore la « Petite » ? C’est Anne Cangelosi qui se glisse chaque jour au Festival d’Avignon dans la peau de Mémé Casse-Bonbons. Irrévérencieuse mais tendre, la vieille dame évoque avec humour et réalisme les tracas de nos vies. Dans un second opus plus triste et profond que Petits Arrangements avec la vie … Lire la suite On n’achève pas les vieux : continuer sa route

Moi, la mort, je l’aime comme vous aimez la vie : dans la tête du tueur

Il y a des pièces qui suscitent des polémiques sans que l’on comprenne réellement leur fondement, Moi, la Mort, je l’aime comme vous aimez la vie, en fait partie. Chacun s’insurge sans même s’être donné la peine de venir voir la proposition. Présenté quelques jours en début du Festival OFF d’Avignon, le spectacle n’a rien d’une … Lire la suite Moi, la mort, je l’aime comme vous aimez la vie : dans la tête du tueur

Médée Kali : une louve sans faiblesse

Laurent Gaudé, prix Goncourt des lycéens et prix des libraires avec La Mort du roi Tsongor en 2003, s’attaque à la triple figure de Médée, Gorgo la Gorgonne et Kali à travers une errance en Inde, berceau de son drame, de ses souffrances, de sa colère. Dans un seule-en-scène captivant et hypnotisant, nous recevons la … Lire la suite Médée Kali : une louve sans faiblesse