Journal d’un malentendant et ses malentendus

18 Décembre 2014 – Rio – Clap de fin – Fête de fin de tournage – Une bagarre – Une gifle – Une bouteille reçue sur la tête

Affiche du spectacle

La  vie personnelle et professionnelle de Frédéric DEBAN ne sera plus la même. Il est atteint d’une surdité bilatérale profonde et d’un acouphène de la violence d’un Boeing 747 en phase de décollage.

Frédéric DEBAN dans son seul en scène nous entraîne dans son parcours de  souffrance journalière , dans sa solitude , dans son désarroi à travers ses hospitalisations et ses errances mais aussi dans sa lutte contre cet handicap invisible avec sa capacité de résilience pour s’accrocher à la vie et revenir peu à peu dans « la vie de la conversation ». 

Il nous fait découvrir cet handicap réel mais invisible et de ce fait non reconnu en tant que tel. Ce spectacle nous ouvre l’esprit sur l’univers des malentendants.

Sa performance d’acteur est remarquable. L’émotion est forte, bouleversante avec toutes les nuances du désespoir,  de la souffrance, de la colère, de l’enfermement sur soi même, mais aussi du courage et de  l’optimisme. L’espoir est toujours présent à travers l’humour et la poésie.

La mise en scène  est minimaliste. Seule une chaise est présente sur scène, ce qui souligne la solitude désespérante de ne plus pouvoir communiquer avec autrui et de ne plus entendre les sons de la vie car ils sont parasités par l’ acouphène. Comment vivre et survivre dans une vie de silence ?

Avant son grave accident de santé , Frédéric DEBAN était un comédien connu. Il avait le rôle de Grégory dans la série Sous le soleil  et il a été le partenaire de Mireille Darc et Anne Duperey au cinéma. Il a écrit également plusieurs livres dont J’aurai voulu être le fils de quelqu’un, Vos gueules les acouphènes et Journal d’une renaissance.

Ce seul en scène Journal d’un malentendant et ses malentendus est la première pièce dont il est l’auteur et l’interprète. Il continue à se battre pour que cet handicap invisible soit reconnu comme un réel handicap en intervenant auprès d’associations œuvrant dans ce sens et par l’écriture de cette pièce magnifiquement interprétée.

C’est un très beau et émouvant spectacle. Non seulement c’est magnifiquement joué mais c’est aussi merveilleusement bien écrit car criant de vérité et de sincérité. C’est à voir et à écouter sans hésitation.

Un texte de Frédéric DEBAN et Dominique LOZAC’H

Mise en scène Dominique COUBES, assisté de Laura CHEVALIER

Au Théâtre de L’AMBIGU

7,rue de la bourse en Avignon

Du 7 au 30 juillet 2022 à 20h30 ( relâche le mercredi )

Réservations : 01 82 83 65 43

                          Selectick.com


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s