Présentation de saison 16-17 du TCE : un programme d’excellence

C’est le 4 avril 2016 que le Théâtre des Champs-Elysées a dévoilé sa saison 16-17, une nouvelle édition qui sera plutôt traditionnelle dans le sens où elle correspond aux canons des saisons précédentes. Après avoir laissé la parole à Raymond Soubie, le Président, Michel Franck a détaillé le programme qui sera celui de la diversité et de l’excellence. Petit tour d’horizon de ce qui nous attend.

IMG_4153

Opéras en version scénique :

Cinq opéras avec mise en scène seront présentés la saison prochaine sur le plateau du Théâtre des Champs-Elysées dont trois nouvelles productions. Le programme s’annonce déjà prometteur et nous fait fortement envie.

Norma de Bellini ouvrira le bal du 12 au 18 octobre. C’est l’événement de la rentrée lyrique parisienne. Cette œuvre phare du Bel Canto sera une version musicale complètement différente que celle déjà entendue au TCE en décembre dernier. Pour cette production du festival de Salzbourg, Cecilia Bartoli est repartie à la source même de la partition originale de Bellini et offrira une vision plus fragile du rôle de Norma pour quatre représentations exceptionnelles. Il ne faudra pas tarder à réserver sa place car un bon tiers de la salle sera condamné pour des raisons liées à la mise en scène. Cecilia Bartoli, qui donnera un récital de chant le 17 novembre autour d’Haendel, devrait revenir dans une œuvre baroque au TCE la saison 17-18.

Le Théâtre de la Ville fermant ses portes pour travaux durant au moins deux ans, le Théâtre des Champs-Elysées accueillera du 25 au 31 octobre 2016 le Berliner Ensemble et Robert Wilson pour L’Opéra de quat’sous de Weill et Brecht. Sans aucun doute un événement à ne pas rater, connaissant la puissance de la lumière des mises en scènes d’un tel maître. Cette pièce de théâtre musicale en trois actes, un prologue et huit tableaux se présente comme un véritable choc, clin d’œil à la peinture expressionniste allemande. Il y a là de quoi enthousiasmer les plus férus de théâtre allemand et d’opéra de qualité.

Michel Franck cèdera à l’appel du succès en reprenant du 5 au 15 décembre 2016 le Don Giovanni de Mozart mis en scène par Stéphane Braunschweig, le nouveau directeur du théâtre de l’Odéon qui succède au regretté Luc Bondy. Ce drame bénéficiera d’une distribution complètement renouvelée, à l’exception de Robert Gleadow, incontournable dans le rôle de Leporello, celui qui, par son regard, revisite le personnage séducteur et cynique de son maître.

Après avoir dirigé avec grandeur Mithridate cette saison, Emmanuelle Haïm revient pour Le retour d’Ulysse dans sa patrie de Monteverdi. Mariame Clément sera à la mise en scène de cet éternel voyage mythologique qui aura lieu du 28 février au 13 mars 2017. L’œuvre sera intégrée au programme éducatif du Théâtre des Champs-Elysées afin de permettre aux enfants de se familiariser avec l’opéra grâce à un film d’animation qui sera créé autour de la mythologie grecque qui n’a plus beaucoup de secrets pour certains. Cette nouvelle production fera partie des incontournables de la saison.

Très attendu également, Le Pelléas et Mélisandre de Claude Debussy mis en scène par Eric Ruf qui a signé cette saison les décors du Mithridate de Mozart par Clément Hervieu-Léger. La proposition, qui lui a été faite à la suite de son Peer Gynt d’Henrik Ibsen présenté il y a trois ans au Grand Palais, a tout pour nous séduire. Nul doute que l’aspect théâtral de l’œuvre sera relevé et sublimé par l’administrateur du Français qui prévoit déjà un bassin d’eau dans sa scénographie. Le couple central sera interprété par Patricia Petibon et Jean-Sébastien Bou. La partie musicale, confiée à Louis Langrée, devrait être un excellent plaisir auditif.

Opéras en version concert :

Pas moins de vingt opéras en version concert pour la saison prochaine dont trois grands titres de l’opéra français. Le Théâtre des Champs-Elysées poursuit sa collaboration avec l’Orchestre National de France en proposant le Carmen de Bizet avec Marie-Nicole Lemieux que Michel Franck a été le premier à présenter en France. A ses côtés, nous retrouverons le jeune Michael Spyres et, dans le rôle de Michaela, Vannina Santoni, l’une des plus grands espoirs du répertoire français. Nous aurons aussi l’occasion de découvrir une œuvre élégante que l’on entend peu, Les pêcheurs de perles de Bizet, avec un trio de grands artistes. Enfin, l’opéra à la française sera représenté également par La reine de Chypre d’Halévy en juin 2017, notamment avec Véronique Gens.

Quatre opéras baroques marqueront la saison prochaine : Didon et Enée de Purcell, Actéon de Charpentier, Rodelinda d’Haendel (dans lequel nous retrouverons Marie-Nicole Lemieux) et Orlando furioso de Vivaldi, dirigé par Jean-Claude Malgoire. Mozart sera également très présent avec L’enlèvement au sérail qui sera dirigé par Theodor Currentzis, un chef que l’on voit peu en France, et qui signe une collaboration nouvelle avec l’Opéra de Zurich. Une jeune distribution de l’Opéra de Garsington proposera une version des Noces de Figaro sous la direction de Douglas Boyd.

Enfin, les œuvres religieuses (qui sont davantage des oratorios que des opéras) ne seront pas oubliées avec notamment Un requiem allemand de Brahms, Requiem de Verdi (qui nous permettra d’entendre une nouvelle fois Vannina Santoni), Stabat Mater de Pergolèse mais aussi la version de Rossini, ou encore la Passion selon Saint Matthieu. Et lorsque Philippe Herreweghe dirige Bach, c’est forcément un événement à ne pas rater, le 12 avril 2017.

Orchestres résidents et orchestres associés :

Passons rapidement sur cette partie de la programmation. Cependant, soulignons que tous les orchestres que nous avons l’habitude d’entendre au TCE seront présents la saison prochaine, à commencer par le Bayerisches Staatsorchester qui ouvrira les festivités le 12 septembre 2016 avec le répertoire de Wagner, Strauss et Tchaïkovski sous la direction de Kirill Petrenko (qui succèdera prochainement à Sir Simon Rattle). Le Philharmonia Orchestra sera également dans les murs avec Esa-Pekka Salonen et Andris Nelsons à sa tête. Absent cette saison, l’Orchestre de Dresde viendra deux fois en 2017 pour se faire pardonner, sous la houlette de Christian Thielemann. Doublé gagnant également pour Robin Ticciati qui viendra avec le London Philharmonic Orchestra puis avec le Scottish Chamber Orchestra ; pour l’Orchestre Philharmonique de Saint-Pétersbourg, un habitué du Théâtre des Champs-Elysées, mais aussi pour l’Orchestre de Rotterdam dirigé par Yannick Nézet-Séguin qui sera accompagné le 15 octobre 2016 par Hélène Grimaud au piano, absente cette saison pour cause de Philharmonie. Il sera judicieux de ne pas rater également Daniel Harding qui dirigera en mars 2017 les Nuits d’été de Berlioz interprétées par un baryton, ce qui est assez rare pour être souligné. Enfin, grand moment en perspective avec l’intégrale des Symphonies (9) de Beethoven par Philippe Herreweghe.

Récitals de chant :

Le Concert d’Astrée et Emmanuelle Haïm à la direction présenteront un récital d’Haendel puis de la musique française avec Rameau, Charpentier et Lambert. Du côté des événements très attendus, notons le ténor Jonas Kaufmann dans un programme de Lieder  en octobre, la mezzo-soprano Cecilia Bartoli dans le répertoire de Haendel, le fidèle Philippe Jaroussky (présent toutes les saisons) pour Bach et Telemann, Roberto Alagna en janvier 2017 pour un répertoire varié allant de Gounot à Puccini, le cycle Schubert par l’immense artiste Matthias Goerne accompagné au piano par Leif Ove Andsnes qui nous avait offert il y a trois saison l’intégrale de Beethoven, Anne Sofie von Otter qui s’attaquera à la chanson française de Piaf, Barbara, Trenet, Ferré et Brel ou encore la soprano Pretty Yende qui fera le 28 juin 2017 son premier récital. Retenons bien ce nom car il devrait revenir souvent sur les plus grandes scènes dans un avenir proche.

Récitals d’instruments et musique de chambre :

Programme riche et prometteur, notons les nouveaux venus comme Simon Ghraichy ou les sœurs Berthollet. Déjà là cette saison, Dominique de Williencourt reviendra avec son violoncelle notamment pour Debussy. Les solistes du Philharmonique de Vienne seront également présents mais c’est l’hommage à Maurice André par Ibrahim Maalouf qu’il ne faudra absolument pas manquer le 23 juin 2017.

Pour la trente-deuxième saison, les concerts du dimanche matin se poursuivront. Beaucoup de jeunes talents à découvrir en 16-17 dont Beatrice Rana qui interprètera au piano les Variations Goldberg, Benjamin Grosvenor ou encore Jean Rondeau. Pour le jeune public, Natalie Dessay donnera de la voix le 18 décembre 2016 dans Babar et le Père-Noël qui promet d’amuser petits et grands et le  5 février 2017 sera consacré à la chanteuse Barbara.

Danse :

Immanquable, la saison danse du Théâtre des Champs-Elysées n’a rien à envier à d’autres scènes prestigieuses. En dehors du fait qu’il présentera le dimanche 19 juin 2017 le travail annuel des ateliers d’art chorégraphique (le LAAC) animés par Nicolas Le Riche et Clairemarie Osta, il propose quatre très belles productions dans la série Transcendances : le L.A. Dance Projet et Benjamin Millepied ouvriront la danse en élisant résidence au TCE avec une chorégraphie de Benjamin Millepied, de Martha Graham, de Justin Peck et du sublime William Forsythe avant de céder la scène au Ballet de l’Opéra de Rome qui rendra un hommage à Roland Petit en reprenant sa Chauve-souris. L’événement de la saison sera du 29 au 31 mars 2017 avec A Swan Lake par le Ballet National de Norvège qui n’aura pas froid aux yeux en proposant une version très aquatique. Les premiers extraits font rêver pour cette première française. Le corsaire, par le Ballet du Capitole de Toulouse et Kader Belarbi, clôturera ces Transcendances. Sara Baras, une habituée qui revient au TCE toutes les deux ou trois saisons, sera présente pour Voces, une anthologie de 2014, avec le Sara Baras Ballet Flamenco. Notons également Le lac des Cygnes et Giselle par Irina Kolesnikova et le Saint-Pétersbourg Ballet Théâtre en janvier 2017.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s