Change, l’album de Fabien Incardona : révélation d’une sublime voix

Fabien Incardona est sans aucun doute LA révélation de la comédie musicale de Dove Attia La légende du roi Arthur. Nous vous en parlions en septembre dernier, cet artiste talentueux nous avait séduit par sa voix exceptionnelle, montant dans les aigus avec une aisance déconcertante. Avant d’endosser le rôle de Méléagant, le varois tout juste trentenaire a sorti Change, un album solo de 6 titres sur lesquels nous revenons, comme un retour aux prémices d’une empreinte vocale.

9f9489_cdbb1efc47c0affaef15d805f0a5a041
© Amandine Lauriol

Est-ce parce que nous nous apprêtons à célébrer les 30 ans de la disparition de cet immense artiste que nous trouvons des points communs entre la voix de Daniel Balavoine et celle de Fabien Incardona qui avait à peine 8 mois à cette époque ? Impossible à dire mais une chose est sûre : la révélation de La légende du roi Arthur est autant à l’aise en français qu’en anglais, dans sa tessiture grave qu’en voix de tête, dans les morceaux pop-rock que les balades au piano. Prenant sa revanche sur deux passages éclair dans The Voice 3 et Rising Star, le varois a composé six morceaux avec son acolyte pianiste Hélène Véra Gérard, et a réalisé un album, grâce à My Major Compagny, sorti en 2014.

Ce que nous sommes, premier titre de l’album, est le seul morceau en français. Il nous invite « s’ouvrir à d’autres mondes » mais le morceau propose déjà cette ouverture musicale vers des contrées artistiques très plaisantes. Les cinq autres chansons, Art, Love with Strangulation, Purple and Red, Follow the Sun et Change, titre éponyme de l’album, sont composés en anglais. Nous y retrouvons un véritable univers, déjà bien affirmé dans un style pop rock et une identité artistique en construction avec une voix apaisante, touchante, qui se balade sur les notes du piano ou de la guitare, allant du grave à l’aigu avec une douceur salutaire. C’est un bonheur serein que d’écouter cet album aux arrangements harmonieux particulièrement soignés et au mariage réussi entre musique et textes, signés Christophe Chatrenet, qui devrait ravir ceux qui, nombreux, sont tombés sous le charme de cet artiste grâce à son rôle de rebelle dans La légende du roi Arthur. De quoi donner envie de redécouvrir les débuts prometteurs grâce à ce premier opus disponible en téléchargement sur toutes les plateformes digitales.

Fort de sa notoriété, souhaitons à Fabien Incardona de poursuivre sur la route du succès avec un second album qui viendra, sans hésitation, affirmer son potentiel vocal et confirmer l’émergence d’un nouvel artiste d’exception à qui l’on souhaite une belle et longue carrière soliste dont la voie royale s’ouvre devant lui à perte de vue.

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s